En Direct

Une conférence pour révéler le  potentiel du marché hôtelier ivoirien

VOYAGES

Une conférence pour révéler le potentiel du marché hôtelier ivoirien

A quelques jours de la plus grande conférence francophone dédiée aux investissements hôteliers en Afrique, le 19 juin 2019 à Abidjan, les experts et les trois partenaires de l’événement, Radisson Hotel Group, Horwath HTL et Proparco, discutent du potentiel que représente la Côte d’Ivoire. Surtout que le secteur poursuit son développement, et permet à la ville d’Abidjan de disposer d’un potentiel de 1 600 chambres supplémentaires par rapport à l’offre hôtelière actuelle.
Une conférence pour révéler le  potentiel du marché hôtelier ivoirien
Une conférence pour révéler le potentiel du marché hôtelier ivoirien
Cet événement réunira des groupes hôteliers, des bailleurs de fonds, des institutions, des banques, des fonds d’investissement (Ph DR).

Suite au succès de la première conférence organisée en 2018, Radisson Hotel Group, Horwath HTL et Proparco s’associent pour organiser la deuxième édition de la conférence dédiée à l’investissement hôtelier et touristique en Afrique subsaharienne le 19 juin prochain à Abidjan. Organisé en partenariat avec le Ministère du Tourisme de Côte d’Ivoire, cet événement réunira des groupes hôteliers, des bailleurs de fonds, des institutions, des banques, des fonds d’investissement, des firmes d’ingénierie, des promoteurs immobiliers, des sociétés immobilières, des cabinets juridiques et des consultants en finances publiques. Occasion de débats de fond avec les leaders du secteur sur des sujets liés à l’investissement sur le marché touristique et hôtelier francophone.

Selon Claire Fillatre, chargée d’affaires à Proparco et spécialiste du secteur hôtellerie, le potentiel formidable que représente le marché hôtelier ivoirien est très encourageant pour le pays. “Les projets hôteliers ont un effet d’entraînement sur d’autres secteurs d’activités et des impacts bénéfiques sur la formation et la création d’emplois. C’est pourquoi Proparco, en tant que banque de développement, a un rôle à jouer pour que les opportunités d’hôtels se concrétisent en projets soutenables et durables en Côte d’Ivoire”, a t-elle indiqué.Une dynamique de laquelle plusieurs chaines hôtelières internationales veulent tirer profit.

 Radisson Hotel Group qui dispose actuellement de 99 hôtels en activité entend en effet, réaliser 50 hôtels supplémentaires en Afrique subsaharienne en se basant sur une offre hôtelière issue à 65 % de ses enseignes les plus récentes, en particulier Radisson, positionnée sur le segment haut de gamme et disposant d’une offre complète de services. En témoigne Erwan Garnier, Directeur en charge du développement en Afrique francophone et lusophone chez Radisson Hotel Group : « Dans le cadre d’une stratégie de développement sur cinq ans, nous prévoyons d’ouvrir  Radisson se situe à mi-chemin entre la marque Radisson Blu, qui vise le segment haut de gamme, et Park Inn by Radisson, qui se positionne sur les segments haut et milieu de gamme. Sur le segment du luxe abordable, nous prévoyons en outre l’ouverture sélective d’un certain nombre d’hôtels Radisson Collection, et nous inaugurerons un hôtel Radisson RED à Abidjan en 2021, suite au lancement réussi de cette enseigne au Cap sur le segment du lifestyle haut de gamme. »

Les opportunités ne manquent pas, car le demande hôtelière va continuer d’augmenter comme l’analyse Clémence Derycke, Responsable de l’Afrique de l’Ouest et Centrale chez Horwath HTL, l’un des cabinets leader en conseil international spécialisé dans le secteur de l’hôtellerie : « Les opportunités en matière de développement hôtelier en Côte d’Ivoire ont longtemps fait défaut, et il existe toujours un fort potentiel à Abidjan pour des hôtels internationaux haut et milieu de gamme sur le Plateau et à Cocody, et pour des établissements de gamme intermédiaire et économique dans les quartiers de Marcory et Treichville, et le long du grand axe routier Cocody-Bingerville. Quant aux villes de province comme San-Pédro, Bouaké, Korhogo et Yamoussoukro, elles semblent propices à accueillir des hôtels de catégorie économique. Des opportunités considérables pour les projets mixtes et les appart’hôtels existent aussi à Abidjan et dans les villes de province», explique-t-il.

ARSÈNE YAPI


Source: JDE | publié le 29 Mai 2019

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire