Cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques : les périmètres activés jeudi 18 juillet

Catégorie : Véhicules de Sécurité, Urgences, Dépannages Police municipale
Oui Oui Non Secours Oui Oui Oui Véhicules « Opération Sentinelle » Oui Oui Non Ambulances privées hors urgences
Oui Non Non Justificatif : Titre d’identité de l’équipage et attestation employeur + justificatif de mission Véhicules utilisés pour l’accès aux centres de soins (Hôpitaux, cliniques, médecine de ville…) Oui Oui pour public vulnérable et PMR Non (demeure possible à pied si nécessité stricte d’accès) Justificatif : Titre d’identité et carte professionnelle + justificatif de mission Véhicules utilisés pour l’accès en cas d’urgence aux centres de soins vétérinaires Oui Non Non (demeure possible à pied si nécessité stricte d’accès) Véhicules de dépannage d’urgence (pannes, canalisations…) Oui Non Non (demeure possible à pied si nécessité stricte d’accès) Véhicules de dépannage hors urgences Oui Non Non Justificatif : Titre d’identité, attestation employeur, carte grise véhicule, justificatif de mission Catégorie : Véhicules de services – soins à la personne Soins à domicile hors urgence Oui Non Non Justificatif : Titre d’identité et carte professionnelle ou attestation employeur justifiant la mission Soins à domicile si urgence ou prise en charge de personne vulnérable Oui Oui Non (demeure possible à pied si nécessité stricte d’accès) Portage de repas et de courses alimentaires et domestiques Non Non Non Portage de repas pour personne vulnérable et de courses alimentaires et domestiques Oui Oui Non Justificatif : Titre d’identité et carte professionnelle ou attestation employeur justifiant la mission Services à domicile (aide à domicile, garde d’enfants, propreté) hors urgences Non Non Non Services à domicile (aide à domicile, garde d’enfants, propreté, …) pour urgence ou personne vulnérable Oui Non Non Justificatif : Titre d’identité et carte professionnelle ou attestation employeur justifiant la mission Pompes funèbres Oui Oui Oui sur autorisation expresse Catégorie : Véhicules de transport de personnes Taxis Oui > pour dépose, le client devra être muni du justificatif >Pour reprise sur réservation à présenter lors du contrôle d’accès Non (sauf PMR résidant ou travaillant dans le périmètre) Non Justificatif : Pour le client : Titre d’identité + justificatif de domicile ou attestation employeur + vérification de la personne à bord VTC Oui > pour dépose, le client devra être muni du justificatif >Pour reprise sur réservation à présenter lors du contrôle d’accès Non (sauf PMR résidant ou travaillant dans le périmètre) Justificatif : Pour le client : Titre d’identité + justificatif de domicile ou attestation employeur + vérification de la personne à bord Transports publics (bus RATP) Non, sauf impossibilité totale de déviation, avec dérogation accordée par le Préfet de police (sous réserve des échanges en cours avec les transporteurs) Non, sauf impossibilité totale de déviation, avec dérogation accordée par le Préfet de police (sous réserve des échanges en cours avec les transporteurs) Non Bus devant partir ou rentrer aux centres de dépôt des bus de transport public Oui Cars routiers / autocars de tourisme Non Non Non Transport de personnes en situation de handicap Oui Oui pour les PMR dont le domicile ou l’activité professionnelle se situe dans le SILT Non, sauf PMR résidant dans le SILT Justificatif : Titre d’identité + carte grise véhicule + justification de la mission + vérification personne à bord Véhicules utilisés par les personnes handicapées avec justificatif (hors taxi/VTC agréés PMR) Oui Oui pour les PMR dont le domicile ou l’activité professionnelle se situe dans le SILT Non, sauf PMR résidant dans le SILT Justificatif : Titre d’identité + carte grise véhicule + justification de la mission + vérification personne à bord Véhicules des auto écoles Non Non Non Auto écoles ayant un parking dans ces zones sans exercice de la profession dans la zone rouge Oui, uniquement pour quitter le parking avant activité et y revenir en fin d’activité Non Non Justificatif : titre d’identité + attestation employeur + justificatif du parking dans la zone Sociétés de location de véhicules disposant de parking dans ces zones Oui, uniquement pour quitter le parking en début de location et y revenir en fin d’activité Non Non Justificatif : titre d’identité + attestation employeur + justificatif du parking dans la zone Catégorie : Véhicules des acteurs de la logistique Livraisons nécessaires pour le réapprovisionnement d’établissements d’activité professionnelle (commerciaux, médicaux, etc.) Oui Oui Non Justificatif : Attestation employeur + certif d’immatriculation + titre d’identité + justificatif de livraison Transport de fonds ou de valeurs Oui Oui Non Justificatif : pour équipage : titre d’identité + attestation employeur + justificatif de mission Transport de matières dangereuses Non Non Non Transport de matières dangereuses de première nécessité (O2, CO2, Azote liquide, acétylène, …) à livrer sur site ou à évacuer du site sans urgence Oui Oui Non Justificatif : titre d’identité – justificatif employeur et justificatif lieu de livraison Transport de matières dangereuses de première nécessité (O2, CO2, azote liquide, acétylène, …) à livrer sur site ou à évacuer du site en urgence Oui Oui Oui, sur autorisation expresse Approvisionnement des marchés Oui Non Non Justificatif : titre d’identité et carte professionnelle Exposants (puces, brocantes) Non Non Non Déménagement (s’il ne peut pas être reporté) Oui Non Non Justificatif : Justificatif de domicile dans la zone + location du véhicule ou attestation professionnelle si déménageur professionnel et justificatif du caractère impératif du déménagement Transport d’œuvres d’art pour musées Oui au cas par cas Non (sauf exception dûment justifiée) Non Justificatif : Titre d’identité des équipiers, attestation employeur, attestation musée et justificatif du lieu de déménagement Catégorie : Véhicules liés aux travaux Livraisons chantier entités publiques Non, sauf travaux dûment autorisés durant la période, en application de la doctrine Non Non Justificatif : justificatif d’identité des équipes, justificatif adresse du chantier, copie carte grise véhicule Livraisons chantier particuliers Non, sauf travaux dûment autorisés durant la période, en application de la doctrine Non Non Justificatif : dépose uniquement des personnels et matériaux – justificatif d’identité des équipes, justificatif adresse du chantier, copie carte grise véhicule Catégorie : Véhicules des riverains Véhicules des personnes disposant d’un abonnement dans un parking public Oui Ou pour les abonnements longue durée Non Justificatif : Titre d’identité, justificatif de domicile et justificatif de localisation du garage Véhicules des personnes ayant un parking privé dans le périmètre Oui Oui Non Titre d’identité, carte grise véhicule, justificatif de domIcile et justificatif de localisation du garage Véhicules des résidents justifiant d’un abonnement résidentiel dans la zone concernée Oui Non Non Justificatif : Titre d’identité, carte grise véhicule, justificatif de domIcile et justificatif de l’abonnement résidentiel Catégorie : Véhicules des personnes travaillant dans la zone / Personnel des sites de compétition/ agents ville / accrédités Véhicules des personnes exerçant leur activité dans le secteur et ne pouvant se déplacer autrement qu’en véhicule (disposant d’un parking) Oui Oui Non Justificatif : titre d’identité et justification employeur et adresse + justificatif de parking Véhicules de personnels de services publics, dont la prise de service est située en zone rouge Oui Non Non Justificatif : titre d’identité, justificatif du garage professionnel (accès hors flux public) Véhicules affectés à un service public dans le cadre d’une mission justifiée ou liée aux JOP Oui Non, sauf véhicule VAPP Non, sauf véhicule VAPP Justificatif : titre d’identité et carte professionnelle ou attestation employeur Véhicules des professionnels juridiques réglementés (huissiers, avocats,…) Oui Non Non Titre d’identité + carte professionnelle + carte grise du véhicule Véhicules des agents immobiliers Non Non Non Véhicule des opérateurs de réseaux (télécommunication, énergie, OIV…) Oui Non, sauf urgence Non (demeure possible à pied si nécessité stricte d’accès) Justificatif : titre d’identité, attestation employeur, carte grise véhicule et justification de l’urgence de la mission Ramassage des ordures Oui Oui sur mission programmée Oui sur mission programmée Justificatif : titre d’identité et carte professionnelle ou attestation employeur Nettoyage des rues Oui Oui sur mission programmée Oui sur mission programmée Justificatif : titre d’identité et carte professionnelle ou attestation employeur Véhicules du personnel travaillant sur les sites olympiques Non sauf véhicule VAPP Non sauf véhicule VAPP Non Accréditation du conducteur et passagers et VAPP du véhicule Véhicules des personnes exerçant leur activité dans le secteur et qui n’entrent dans aucune autre catégorie Non Non Non Catégorie : Accès aux établissements accueillant du public Véhicules de résidents dans des hôtels disposant de parking situé hors voie publique Oui Oui Non Justificatif : titre d’identité des occupants du véhicule, justificatif de la place de stationnement en hôtel Véhicules des visiteurs de lieux recevant du public (musées, écoles, etc.) Non, sauf PMR Non, sauf PMR Non Justificatif : titre d’identité + carte grise véhicule + vérification de la personne à bord Véhicules pour se rendre à un Ehpad (visite des proches) – pour visiteur vulnérable uniquement Non sauf parking situé hors voie publique Non sauf parking situé hors voie publique Non Justificatif : titre d’identité, justificatif de l’hébergement du résident (accès réservé aux personnes vulnérables) + justificatif parking Véhicules des maraudes Oui Non Non Justificatif : titre d’identité, carte grise véhicule, attestation de l’association Catégorie : VL Accrédités /VIP Athlètes, journalistes accrédités, Paris 2024 Oui, si VAPP Oui, si VAPP Oui, si VAPP, sur axes validés Justificatif : Accréditation des passagers et VAPP requises Journalistes non accrédités Non Non Non Public des maisons des Comités nationaux olympiques Non sauf PMR ou parking Non sauf PMR ou parking Non sauf PMR Justificatif : titre d’identité + invitation et justificatif parking + vérification de la personne à bord Navettes IDFM affrétées pour la dépose-reprise des PMR sur sites de compétition Oui, si VAPP Oui, si VAPP Oui, si VAPP Justificatif : Accréditation des passagers et VAPP requises

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Jeux Olympiques – Paris 2024 : Jour J pour Paris, qui accueille la flamme un 14 juillet

C’est parti pour Paris. La folle course de la flamme doit débuter ce dimanche 14 juillet vers 12h00 sur l’avenue Foch, en clôture d’une parade militaire au format réduit pour l’occasion, pour s’achever place de la République ce lundi soir (20h45), avec un concert gratuit. Entre les deux, elle doit parcourir environ 60 kilomètres, portée par quelque 540 relayeurs – 200 dimanche, 340 lundi – et encadrée par 1.600 policiers et gendarmes, parmi 18.000 forces de l’ordre mobilisées pour l’événement.

Un test grandeur nature, à plus d’un titre, avant la cérémonie du 26 juillet qui présentera les mêmes défis : faire vibrer et rassurer sur l’aspect sécuritaire et logistique, dans un coeur de capitale qui s’agace déjà des perturbations de circulation. Parmi les relayeurs, des inconnus et de nombreuses personnalités, dont la sprinteuse Marie-José Pérec, l’humoriste Jamel Debbouze, le journaliste Gilles Bouleau…

LA FLAMME ARRIVE À PARIS

Tous les grands monuments parisiens auront droit à la flamme, à l’exception des sites de compétition (Concorde, Invalides, tour Eiffel), où les préparatifs empêchent son passage. Si le feu d’artifice sera bien tiré de la tour Eiffel ce dimanche soir, la mairie insiste sur le fait qu’il ne sera visible que de loin ou à la télévision, mais pas du Champ-de-Mars ou du Trocadéro, inaccessibles.

Ce spectacle pyrotechnique, conçu comme une série « d’hommages à la capitale et aux valeurs de l’olympisme », selon la mairie de Paris, sera lancé une fois la flamme arrivée sur le parvis de l’Hôtel de Ville, aux alentours de 23h10, pour clôturer un concert et allumer le chaudron.

La flamme passera ensuite la nuit dans les salons dorés de l’Hôtel de Ville, où le public préalablement inscrit pourra venir la veiller toute la nuit, de 00h30 à 05h00. Avant cela, elle doit déjà parcourir le cœur de la capitale pendant presque douze heures.

D’abord escortée, dans le tableau final du défilé militaire, par les écuyers du Cadre noir de Saumur et portée par leur chef Thibaut Vallette, médaillé d’or à Rio en 2016. Puis lancée, à 13h00 à partir des Champs-Élysées, par le sélectionneur de l’équipe olympique de football Thierry Henry, icône des Bleus champions du monde 1998.

Traversant la Seine, où s’est baignée samedi la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra, elle éclairera ensuite les grands symboles de la rive gauche (Assemblée nationale, Sénat, Panthéon, Sorbonne, Notre-Dame) avant de revenir rive droite (place des Vosges, Bastille, canal Saint-Martin, Louvre, Centre Pompidou). Un défilé annoncé comme grandiose et gai, avec bal populaire, concerts et animations en tous genres.

Quartiers chics et populaires

Lundi matin, le relais s’élancera dès 8h15 de la porte de la Chapelle, où s’élève désormais l’Arena, seul équipement construit pour les JO intra-muros, pour un nouveau tour de Paris, cette fois dans les arrondissements extérieurs. A Montmartre, après le Sacré-Coeur, les danseuses du Moulin Rouge, qui a retrouvé ses ailes tombées en avril, la salueront d’un inévitable French Cancan (09h20).

De l’ouest chic – Arc de Triomphe, Trocadéro, île aux Cygnes – aux quartiers plus populaires de la Butte-aux-Cailles et de Belleville, avec un hommage en chorale à sa plus célèbre figure, Edith Piaf, les organisateurs promettent « deux jours de festivités inoubliables ». De quoi oublier la situation politique du pays, qui a plongé les JO dans une zone d’incertitudes ?

Lancé avec éclat le 8 mai à Marseille, le parcours olympique a rencontré un franc succès en France, rassemblant quelque 5 millions de spectateurs, selon les organisateurs. Mais il a été éclipsé par les soubresauts politiques, déclenchés par la victoire du RN aux européennes et l’annonce surprise de la dissolution.

Les tractations ont commencé en vue de la formation d’un nouveau gouvernement, mais elles sont rendues difficiles par l’absence de majorité. D’autres observateurs estiment au contraire que les JO peuvent servir d’échappatoire face à l’actualité politique pesante.

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Le grand business des Jeux olympiques et paralympiques

Cet article en accès libre vous permet de découvrir la pertinence et l’utilité du Nouvel Economiste. Votre inscription à l’essai 24h gratuit vous permettra d’accéder à l’ensemble des articles du site.

Les Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024 seront lancés le 26 juillet, pour une durée d’un mois et demi. Des centaines d’épreuves sportives seront organisées pour tous les goûts, de la natation à l’escrime en passant par le basket-ball et le football. Et autant de produits dérivés associés à l’événement.

Un mégastore Paris 2024 de près de 1 000 m² a ouvert le 27 juin sur les Champs-Élysées au niveau de la place Clémenceau, pour proposer des souvenirs liés aux Jeux. Au total, l’organisation a prévu large pour couvrir toutes les demandes : 1 000 références de produits officiels, dont 300 exclusives, sont déjà disponibles comme des t-shirts, des casquettes, des jouets…

De 5 euros à 800 euros

Les peluches des mascottes de Paris 2024, les Phryges, sont également à disposition ainsi que des collections dédiées aux sports olympiques et paralympiques. Les prix des produits sont conçus pour toucher toutes les cibles de clientèle, et vont de 5 euros à 800 euros.

GPGP

Pour l’occasion, la boutique éphémère, ouverte 7 jours sur 7, emploie 250 salariés. Sa taille fait d’elle un emblème particulièrement visible de la compétition. Le comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 y attend jusqu’à 10 000 visiteurs par jour.

Mais c’est loin d’être le seul point de vente. Quelque 150 lieux, tous gérés par le groupe Legends, en charge précédemment de la boutique officielle géante de la Coupe du monde de rugby 2023, sont prévus durant la durée de l’évènement, notamment sur les sites de compétition. La commercialisation de produits dérivés liés aux JOP 2024 a commencé également bien avant. La toute première boutique, située aux Halles, a ouvert en novembre 2022.

A. T.

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Quelle est la différence entre la Coupe du monde de football et les Jeux Olympiques

Le spécialiste du sport du XX siècle explique que dans les premières années, la Coupe du Monde de football se déroulait pendant les Jeux Olympiques. En effet les JO étaient l’occasion pour toute fédération internationale sportive d’organiser son championnat du monde. L’Uruguay devient champion du monde de football consécutivement en 1924 et 1928. C’est justement cette même année, que la Fédération internationale de football (FIFA) décide de quitter le mouvement olympique et d’organiser son propre championnat du monde.

La discipline la plus rentable

Jusque dans les années 1930, les JO attirent peu de monde à l’exception d’une épreuve. L’épreuve olympique de football fait déplacer des dizaines de milliers de personnes dans les stades. L’essentiel des recettes du Comité International Olympique (CIO) proviennent de cette dernière. La FIFA qui ne touche pas cet argent, se dit que la solution pour développer son sport, serait d’organiser de manière autonome sa Coupe du monde de football.

Publicité

Les Jeux avant les Jeux

3 min

Les meilleures équipes exclues des JO

Les Jeux olympiques étaient réservés aux athlètes amateurs hors l’Angleterre, la meilleure équipe dans les années 1920, est professionnelle. Elle ne peut donc participer aux Jeux olympiques. De plus en plus d’équipes parmi les meilleures : l’Autriche, la Hongrie, la Tchécoslovaquie passent professionnelles à la même période. Le problème de la FIFA est alors le suivant : quelle valeur aura son titre de champion du monde si les meilleures équipes n’ont pas participé au tournoi olympique ? C’est pour cette raison qu’elle décide de quitter les Jeux Olympiques, le risque étant que son championnat du monde n’ait plus aucune valeur footballistique.

Si vous souhaitez connaître qui de la Coupe du monde de football et des JO est le plus regardé, la suite est à écouter…

Le Nouveau Rendez-vous

43 min

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Jeux olympiques 2024 : la flamme à Paris, « un petit moment historique

Éclipsée par le séisme de la dissolution, l’actualité olympique revient dans la lumière médiatique, alors que la cérémonie d’ouverture approche à grandes enjambées. Plus que douze jours…. « L’arrivée de la flamme à Paris marquera le début de la dernière ligne droite », estimait r&é…

Éclipsée par le séisme de la dissolution, l’actualité olympique revient dans la lumière médiatique, alors que la cérémonie d’ouverture approche à grandes enjambées. Plus que douze jours…. « L’arrivée de la flamme à Paris marquera le début de la dernière ligne droite », estimait récemment le président du comité d’organisation des Jeux, Tony Estanguet.

Nous y sommes. Le périple parisien a commencé ce dimanche 14 juillet à la mi-journée sur les Champs-Élysées, en majesté. Un champion du monde, Thierry Henry, a « couru » (à une vitesse sans doute très relative pour lui), avec le flambeau, qui a ensuite vadrouillé de la Sorbonne au Panthéon en passant par le Sénat.

Les danseurs Hugo Marchand et Dorothée Gilbert, accompagnés de « cygnes » en tutu blancs, sur la place de la Bastille.
Les danseurs Hugo Marchand et Dorothée Gilbert, accompagnés de « cygnes » en tutu blancs, sur la place de la Bastille.

OLYMPIA DE MAISMONT/AFP

16 heures, le voici dans le Marais. Plusieurs centaines de personnes patientent. Principalement des riverains. « C’est un petit moment historique ! À la fois assez modeste, une torche, et très symbolique », commente Héloïse Nicolas, designer. « Une occasion comme celle-là ne se présente qu’une fois dans une vie. Je trouve émouvant de penser qu’elle passe de main en main, depuis la Grèce, dans la grande communauté humaine », note Maria Mazzacurati, traductrice.

Sur le même sujet
Thierry Henry, premier relayeur dans la capitale.
Thierry Henry, premier relayeur dans la capitale.

STEPHANE DE SAKUTIN/AFP

Sur le même sujet

60 kilomètres

L’événement ne suscite pas de liesse, plutôt une curiosité enthousiaste. Soudain, une clameur se fait entendre. Six voitures de policiers précèdent une jeune femme qui apparaît avec le feu sacré de l’olympisme. Applaudissements. Quelques secondes, et elle a déjà disparu. Des visages sont émus. D’autres pestent. « On a surtout vu des CRS ! »

La flamme s’éloigne, poursuivant son chemin parisien. 60 kilomètres en deux jours. Bastille, Bataclan, Montmartre, le Louvre ce dimanche soir. Une veillée toute la nuit à l’Hôtel de Ville. Puis, ce lundi, Roland-Garros, les Buttes-Chaumont, la place de la République… 1 600 policiers et gendarmes sont mobilisés, et 540 relayeurs. Parmi eux, Marie-José Pérec, Jamel Debbouze, Gilles Bouleau, Sylvie Tellier ou Lassana Bathily, le héros de l’Hyper Cacher.

Sur le même sujet

La torche sillonnera ensuite l’Île-de-France, avant de revenir dans la capitale le 26, pour le grand jour. Un chaudron l’attend au Trocadéro.

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Jeux Olympiques de Paris 2024 : les bonnes adresses à connaître autour des sites olympiques où auront lieu les épreuves

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 vont occuper de nombreux touristes et passionnés de sport d’ici les prochaines semaines. Pour ne louper aucune miette et s’assurer de ne pas perdre de temps inutilement, voici quelques adresses gourmandes qui vous permettront de goûter au meilleur des quartiers parisiens.

Tour Eiffel – Pont d’Iéna – Trocadéro – Champ-de-Mars

  • Petit déjeuner : Maison Bergeron

Elle est l’une de ses boulangeries un peu clichées qui font rêver la planète entière. Devanture à l’ancienne, moulure au plafond, lustres d’époques, vous voilà dans le Paris des années 1900, celui qui fait tant vibrer l’international. En plus de son décor très parisien, chez Maison Bergeron, on y mange aussi d’excellentes viennoiseries. Les pains au chocolat et les croissants sont au premier rang, suivis de près par la baguette chaude et croustillante, les brioches et autres pâtisseries. À seulement 9 minutes à pied de la Tour Eiffel, elle est le passage obligé pour un petit-déjeuner gourmand avant de filer voir les épreuves de volleyball.

Temps : 9 minutes à pied de la Tour Eiffel

Adresse : 112 Rue Saint-Dominique, 75007 Paris

Instagram content

This content can also be viewed on the site it originates from.

  • Déjeuner : Terrasse du Bambini

Pour une pause déjeuner dans le quartier, cap sur la terrasse du Bambini. Installés au soleil (nous l’espérons), vous dégustez une cuisine italienne bien exécutée, avec comme voisin de table, le Palais de Tokyo d’un côté et la Tour Eiffel droit devant. Au menu, tagliatelle à la truffe d’été, escalope milanaise, poulpe grillé, tiramisu et beignets napolitains en dessert. La cantine parfaite, à 10 minutes à pied du Pont d’Iéna et à 9 minutes du Trocadéro.

Temps : 9 minutes du Trocadéro

Adresse : 13 Avenue du Président Wilson, 75116 Paris

Instagram content

This content can also be viewed on the site it originates from.

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Le long combat pour atteindre la parité aux Jeux olympiques

Les Jeux olympiques de Paris 2024 verront concourir pour la première fois un nombre égal d’hommes et de femmes. Il aura fallu 128 ans pour que la compétition atteigne la parité. Retour sur ce long combat.

Plus d’un siècle après la création des JO, les femmes ont fait leur place dans le monde du sport olympique et fait mentir Pierre de Coubertin. Le père des Jeux olympiques modernes et président du Comité international olympique (CIO) jusqu’en 1925 était en effet opposé à « la participation des femmes à des concours publics », estimant qu' »aux Jeux olympiques, leur rôle devrait être surtout de couronner les vainqueurs ».

Au début du XXe siècle, la pratique de certains sports par les femmes était jugée « peu féminine », notamment en raison du développement de la musculature. Elle était également vue comme un obstacle à la capacité d’avoir des enfants. Par ailleurs, de nombreux préjugés entouraient les performances féminines, considérées comme inférieures à celles de leurs collègues masculins.

« Une petite olympiade femelle à côté de la grande olympiade mâle. Où serait l’intérêt? Inintéressante, inesthétique et nous ne craignons pas d’ajouter: incorrecte », affirmait Pierre de Coubertin en 1912 dans la Revue olympique. « Telle serait à notre avis cette demi-olympiade féminine ».

Un combat de longue haleine

Ainsi, les premiers Jeux de l’ère moderne, en 1896, n’ont pas été ouverts aux femmes. Quatre ans plus tard, elles peuvent toutefois participer à deux épreuves, le tennis et le golf, ainsi qu’à trois sports mixtes, la voile, le croquet et l’équitation. Cette année-là, vingt-deux femmes prennent part à ces Jeux, pour 975 hommes.

Si la porte leur a été entrouverte en 1900, ce n’est qu’en 1910 que le CIO vote officiellement l’admission des femmes aux Jeux olympiques et les autorise à participer à deux épreuves de natation et une de plongeon aux JO de Stockholm de 1912. Elles sont cette fois 48 pour 2359 hommes.

Alice Milliat a organisé les premiers Jeux olympiques féminins en 1922. [Agence Rol, Public domain, via Wikimedia Commons]
Alice Milliat a organisé les premiers Jeux olympiques féminins en 1922. [Agence Rol, Public domain, via Wikimedia Commons]

En coulisse, de nombreuses femmes se battent pour se faire une place dans la compétition, notamment la Française Alice Milliat, la pionnière de l’olympisme féminin. Présidente de la Fédération des sociétés féminines sportives de France (FSFSF), puis fondatrice de la Fédération sportive féminine internationale (FSFI), elle veut que l’athlétisme féminin soit présent aux JO de 1920 à Anvers.

Face aux refus du CIO et de Pierre de Coubertin, elle organise en 1922 les premiers Jeux olympiques féminins qu’elle sera contrainte de renommer « Jeux mondiaux féminins ». Grâce à son obstination, combinée à la démission de Pierre de Coubertin en 1925, la discipline reine des JO, l’athlétisme, accueille des femmes aux Jeux d’Amsterdam en 1928.

Les réticences persistent toutefois. Le CIO prend pour prétexte la « grande fatigue » de certaines athlètes à l’arrivée du 800m pour supprimer l’épreuve, qui ne fera son retour qu’en 1960.

>> Réécouter aussi l’épisode de Sport matin sur les femmes qui ont marqué le sport consacré à Alice Milliat :

Sport matin – Les femmes qui ont marqué l’histoire du sport (1/5): Alice Milliat / Sport matin / 3 min. / le 3 janvier 2022

Paris 2024, premiers JO paritaires

La présence des femmes aux JO s’est accrue au fil des ans. Si elles ne représentaient que 2,2 % du nombre total des concurrents en 1900 et même 2% en 1912, elles étaient 9,6% à Amsterdam en 1928, 22,9% à Los Angeles en 1984, puis 47,8% à Tokyo en 2020.

En 2024, les Jeux de Paris sont les premiers à être parfaitement paritaires, présentant autant de femmes que d’hommes sur les 10’500 athlètes engagés. Cette parité est cependant globale, chaque délégation n’étant pas tenue de l’appliquer en son sein.

Evolution de la participation des femmes aux Jeux olympiques. [Olympics.com - Comité international olympique (CIO)]
Evolution de la participation des femmes aux Jeux olympiques. [Olympics.com – Comité international olympique (CIO)]

Par ailleurs, dans quelques sports, certaines épreuves restent exclusivement masculines, comme la lutte gréco-romaine, ou féminines, comme la gymnastique rythmique. Mais cette année, des hommes seront pour la première fois autorisés en natation synchronisée dans le cadre de l’épreuve par équipes.

Le nombre d’épreuves ouvertes aux femmes a également nettement évolué. Petit à petit, des disciplines se sont ajoutées, mais il faudra attendre les Jeux de Londres en 2012 et l’ajout de la boxe féminine pour voir les femmes autorisées dans tous les sports.

Depuis 1991, tout nouveau sport souhaitant être inclus au programme olympique doit obligatoirement comporter des épreuves féminines.

Engagement du CIO

Depuis plusieurs années, le CIO affiche sa volonté de renforcer l’égalité des genres dans le sport. En 1996, le comité modifie notamment la Charte olympique et ajoute la promotion des femmes dans le sport à ses missions.

Il est ainsi précisé au chapitre 1, règle 2.8 de la charte, que le rôle du CIO est « d’encourager et soutenir la promotion des femmes dans le sport, à tous les niveaux et dans toutes les structures (…) dans le but de mettre en œuvre le principe d’égalité entre hommes et femmes ».

Par ailleurs, la part des femmes a augmenté dans les instances olympiques. On compte désormais 41% de femmes parmi les membres du CIO, mais la présidence du Comité n’a connu que des hommes.

Cet été, le calendrier entend également valoriser les épreuves féminines. Traditionnellement programmé lors du dernier jour de compétition, le marathon masculin sera couru la veille et c’est le marathon féminin qui aura cet honneur le 11 août, quelques heures avant la cérémonie de clôture.

Emilie Délétroz avec afp

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

JO 2024. Promesse tenue : l’économie sociale et solidaire a sa place aux Jeux olympiques de Paris

Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir la meilleure expérience de lecture possible et vous proposer des articles personnalisés selon votre lieu de vie et des publicités selon vos centres d’intérêt, avec une sécurité maximale du site.

Ils contribuent au modèle économique de notre entreprise et permettent aux journalistes de notre rédaction déployés à travers la région, de continuer à concevoir une information fiable et de qualité, toujours proche de vous.

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Résultats sol des Jeux olympiques de Paris 2024

En tout, 32 sports composent le programme des Jeux olympiques de Paris 2024. Chaque sport est associé à « sa » fédération internationale, et au sein d’un sport, plusieurs disciplines peuvent coexister – comme le cyclisme sur route, le BMX, le VTT et le cyclisme sur piste pour le cyclisme. Les JO 2024 auront donc 43 différentes disciplines à leur menu, dont voici la liste : athlétisme, aviron, badminton, basket-ball à 5, basket 3×3, boxe, breakdance, canoë-kayak course en ligne, canoë-kayak slalom, BMX, VTT, cyclisme sur piste, cyclisme sur route, équitation, escalade, escrime, football, golf, gymnastique artistique, gymnastique rythmique, trampoline, haltérophilie, handball, hockey sur gazon, judo, lutte, natation, natation artistique, plongeon, water-polo, pentathlon moderne, rugby à 7, skateboard, surf, taekwondo, tennis, tennis de table, tir, tir à l’arc, triathlon, voile, beach-volley, volley-ball. Et au total, 329 différentes épreuves (femmes, hommes ou mixtes) auront lieu.

« Comme leur nom l’indique, les Jeux olympiques de Paris 2024 se déroulent dans la capitale française, Paris, et en Ile-de-France. Mais également à Lille (basket et handball), Châteauroux (tir), Lyon, Nantes, Bordeaux, Saint-Etienne, Nice (football), Marseille (football et voile) et Teahupoo à Tahiti (surf).
A Paris, les compétitions ont lieu à l’arena Porte de la Chapelle (gymnastique rythmique et sportive badminton), au stade Roland-Garros (boxe et tennis), au Parc des Princes (football), au Pont d’Iéna – Trocadéro (marche et cyclisme sur route), au stade Tour Eiffel (beach-volley), au Grand Palais éphémère de l’arena Champ-de-Mars (judo et lutte), au pont Alexandre III (triathlon, natation en eau libre, cyclisme sur route et marathon), arena Paris Sud, au palais des expositions de la porte de Versailles (tennis de table, volley-ball, handball, haltérophilie), aux Invalides (tir à l’arc), au Grand Palais (escrime et taekwondo), place de la Concorde (breaking, skateboard, BMX et basket 3×3), et à l’arena Bercy (gymnastique artistique, basket-ball et trampoline).
Dans le reste de l’Ile-de-France, les lieux des compétitions sont le stade Yves-du-Manoir de Colombes (hockey sur gazon), la Paris la Défense arena de Nanterre (natation et water-polo), le centre aquatique de Saint-Denis (water-polo, plongeon et natation synchronisée), l’arena Paris Nord de Villepinte (boxe et pentathlon moderne), le site d’escalade du Bourget (escalade), le Stade de France de Saint-Denis (athlétisme et rugby à VII), le château de Versailles (équitation et pentathlon moderne), le golf national de Guyancourt (golf), le Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines (BMX et cyclisme sur piste), la colline d’Elancourt, entre Elancourt et Trappes (VTT), et la base nautique de Vaires-sur-Marne (canoë-kayak et aviron). »

En France, les JO de Paris 2024 sont diffusés en clair sur les chaînes de France télévisions (France 2, France 3 et France 4), ainsi que sur une chaîne numérique France.tv Paris 2024. Eurosport diffuse également toutes les compétitions des Jeux olympiques sur ses différentes chaînes (de Eurosport 1 à Eurosport 9) ainsi que sur sa plateforme numérique.

Symbole des Jeux olympiques, les cinq anneaux entrelacés sont exposés à chaque édition des JO sur un monument emblématique de la ville hôte – la tour Eiffel, pour Paris 2024. Si les anneaux représentent les cinq continents unis par l’olympisme, les six couleurs (bleu, noir, rouge, jaune, vert et le blanc de l’arrière-plan du drapeau olympique initial, ébauché par Pierre de Coubertin) représentent, elles, toutes les nations – car au moins une de ces couleurs était présente sur le drapeau de tous les pays participant aux JO lors de la création du drapeau.

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.

Programme des JO 2024 de Paris du mer. 24 juillet

En tout, 32 sports composent le programme des Jeux olympiques de Paris 2024. Chaque sport est associé à « sa » fédération internationale, et au sein d’un sport, plusieurs disciplines peuvent coexister – comme le cyclisme sur route, le BMX, le VTT et le cyclisme sur piste pour le cyclisme. Les JO 2024 auront donc 43 différentes disciplines à leur menu, dont voici la liste : athlétisme, aviron, badminton, basket-ball à 5, basket 3×3, boxe, breakdance, canoë-kayak course en ligne, canoë-kayak slalom, BMX, VTT, cyclisme sur piste, cyclisme sur route, équitation, escalade, escrime, football, golf, gymnastique artistique, gymnastique rythmique, trampoline, haltérophilie, handball, hockey sur gazon, judo, lutte, natation, natation artistique, plongeon, water-polo, pentathlon moderne, rugby à 7, skateboard, surf, taekwondo, tennis, tennis de table, tir, tir à l’arc, triathlon, voile, beach-volley, volley-ball. Et au total, 329 différentes épreuves (femmes, hommes ou mixtes) auront lieu.

« Comme leur nom l’indique, les Jeux olympiques de Paris 2024 se déroulent dans la capitale française, Paris, et en Ile-de-France. Mais également à Lille (basket et handball), Châteauroux (tir), Lyon, Nantes, Bordeaux, Saint-Etienne, Nice (football), Marseille (football et voile) et Teahupoo à Tahiti (surf).
A Paris, les compétitions ont lieu à l’arena Porte de la Chapelle (gymnastique rythmique et sportive badminton), au stade Roland-Garros (boxe et tennis), au Parc des Princes (football), au Pont d’Iéna – Trocadéro (marche et cyclisme sur route), au stade Tour Eiffel (beach-volley), au Grand Palais éphémère de l’arena Champ-de-Mars (judo et lutte), au pont Alexandre III (triathlon, natation en eau libre, cyclisme sur route et marathon), arena Paris Sud, au palais des expositions de la porte de Versailles (tennis de table, volley-ball, handball, haltérophilie), aux Invalides (tir à l’arc), au Grand Palais (escrime et taekwondo), place de la Concorde (breaking, skateboard, BMX et basket 3×3), et à l’arena Bercy (gymnastique artistique, basket-ball et trampoline).
Dans le reste de l’Ile-de-France, les lieux des compétitions sont le stade Yves-du-Manoir de Colombes (hockey sur gazon), la Paris la Défense arena de Nanterre (natation et water-polo), le centre aquatique de Saint-Denis (water-polo, plongeon et natation synchronisée), l’arena Paris Nord de Villepinte (boxe et pentathlon moderne), le site d’escalade du Bourget (escalade), le Stade de France de Saint-Denis (athlétisme et rugby à VII), le château de Versailles (équitation et pentathlon moderne), le golf national de Guyancourt (golf), le Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines (BMX et cyclisme sur piste), la colline d’Elancourt, entre Elancourt et Trappes (VTT), et la base nautique de Vaires-sur-Marne (canoë-kayak et aviron). »

En France, les JO de Paris 2024 sont diffusés en clair sur les chaînes de France télévisions (France 2, France 3 et France 4), ainsi que sur une chaîne numérique France.tv Paris 2024. Eurosport diffuse également toutes les compétitions des Jeux olympiques sur ses différentes chaînes (de Eurosport 1 à Eurosport 9) ainsi que sur sa plateforme numérique.

Symbole des Jeux olympiques, les cinq anneaux entrelacés sont exposés à chaque édition des JO sur un monument emblématique de la ville hôte – la tour Eiffel, pour Paris 2024. Si les anneaux représentent les cinq continents unis par l’olympisme, les six couleurs (bleu, noir, rouge, jaune, vert et le blanc de l’arrière-plan du drapeau olympique initial, ébauché par Pierre de Coubertin) représentent, elles, toutes les nations – car au moins une de ces couleurs était présente sur le drapeau de tous les pays participant aux JO lors de la création du drapeau.

Beaucoup de réponses sont livrées par cet article présenté par lejournaldeleconomie.info qui parle du thème « Actualité économique ». L’écrit de départ a été rendu de la façon la plus honnête qui soit. Vous avez l’occasion d’écrire en utilisant les coordonnées présentées sur notre site web afin d’indiquer des détails sur cet article parlant du thème « Actualité économique ». lejournaldeleconomie.info est un agrégateur d’information qui présente de nombreuses actualités publiées sur le net dont le sujet central est « Actualité économique ». Consultez notre site lejournaldeleconomie.info et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles communications.